15/07/2020

Thierry BONTE.jpg

Discours de Monsieur Thierry BONTE, Maire de Verlinghem, à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet.

Bonjour à toutes et à tous.
Merci pour votre présence nombreuse en cette fin d’après-midi.
Quel immense plaisir de se retrouver ensemble. Nous n’avions pas eu d’événement municipal festif à Verlinghem depuis le samedi 7 mars, depuis plus de 4 mois. Nous avons certes commémoré en très très petit comité l’anniversaire du 8 mai 1945 ici même mais qu’il est bon d’être de nouveau réunis.
Comme le risque sanitaire existe toujours, je vous inviterai aujourd’hui à garder une distance physique et à bien respecter les gestes qui nous protègent tous, pendant la cérémonie et pendant le vin d’honneur auquel je vous convierai dans quelques minutes.
Nous sommes réunis pour célébrer, avec un peu d’avance, notre fête nationale, le 14 juillet. Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris prend d’assaut la Bastille, vieille prison d’Etat datant de Charles V. Le peuple de Paris a faim, le peuple de Paris a peur. Le 9 juillet, les trois ordres fusionnés, Tiers Etat, Clergé et une partie des Nobles, se proclament Assemblée Constituante. La révolution jusque là est pacifique. Tout bascule car la Cour et le roi veulent répondre par un coup d’état militaire. Paris rentre alors en effervescence et c’est une foule déchaînée qui déferle vers la Bastille pour trouver des armes. La chute de la Bastille donne aussitôt au 14 juillet, en France comme à l’étranger, la valeur symbolique de l’avènement de la liberté.
Quand nous fêtons le 14 juillet, nous ne fêtons pas que l’épisode de 1789. Nous célébrons également le 14 juillet 1790, jour de La Fête de la Fédération qui réunira plus de 120 000 personnes (dont le roi Louis XVI) sur le Champ-de-Mars de Paris dans un climat d'union nationale.
Nous fêtons donc aujourd’hui deux 14 juillet, symboles de notre nation. Un pour célébrer l’avènement de la liberté et un pour célébrer la concorde nationale.
Nous nous rassemblons pour témoigner de notre devoir de mémoire. Le 14 Juillet, c’est d’abord la fête de notre République. En cet instant, nous saisissons l’occasion de réaffirmer notre fidélité aux valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui sont les principes qui fondent précisément cette République.
Nous devons nous souvenir des efforts, des sacrifices, des combats qu’ont livré beaucoup de nos compatriotes pour que nous puissions être ici, ce soir, tous ensemble. Nous devons aussi avoir conscience que rien n’est jamais définitivement acquis, ni la liberté, ni l’égalité. Nous devons mettre au cœur de toutes nos vies et de toutes nos actions la fraternité car sans elle, il n’y a ni liberté, ni égalité.

En vous témoignant, une nouvelle fois, toute ma reconnaissance pour votre participation à cette cérémonie, et en vous remerciant de votre attention, je vous souhaite, à toutes et à tous, en famille et entre amis, une très bonne soirée et un très festif 14 juillet.
Vive la république, Vive la France et Vive Verlinghem !"

Thierry BONTE, Maire de Verlinghem.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.