09/06/2021

20210608_proposition_trame_article_communes_VNF_tvx_amont_ecluse_Quesnoy_Page_1.jpeg

Démarrage des travaux de défenses de berges et de réaménagement de la zone d’attente en amont de l’écluse de Quesnoy-sur-Deûle.

VNF entreprend des travaux de confortement des berges, à l’amont de l’écluse de Quesnoy s/Deûle, à partir de mi-juillet 2021 et pour une durée prévisionnelle de 4 mois. Confiés à l’entreprise BOUYGUES TPRF, sous la maîtrise d’œuvre d’INGEROP, ces travaux représentent un coût d’1,9 M€ TTC (hors études et suivi environnemental). Ils contribueront à achever l’opération de recalibrage de la Deûle à grand gabarit (3000 T), menée depuis plusieurs années.


A l’amont de l’écluse (communes de Quesnoy, Verlinghem, Wambrechies), il s’agit donc de conforter les berges sur deux linéaires ciblés de la rive gauche et de la rive droite (respectivement 300m et 245m). Cela concerne essentiellement les protections de berges sous le niveau de l’eau (enrochements ou palplanches), ainsi que le déploiement de nouveaux dispositifs permettant aux bateaux de s’amarrer dans l’attente d’un passage d’écluse (appelés « ducs d’albe »), et la suppression des ducs d’albe existants. Sans ces interventions, les berges ne seraient pas suffisamment protégées pour supporter l’élargissement et l’approfondissement du chenal, et risqueraient une dégradation progressive.  
La majorité des travaux seront réalisés par voie d’eau. Certaines phases de travaux nécessiteront des coupures ponctuelles (moins de 24h) du chemin de halage.
Certaines phases du chantier sont susceptibles de générer des nuisances sonores, en raison de la nature des travaux (battage de palplanches notamment). Consciente de la gêne prévisible, VNF travaille en lien avec les communes, à en limiter la portée : horaires de travail entre 8h et 18h, adaptation du matériel et suivi pour minimiser les nuisances.
Les travaux débuteront par la rive gauche (juillet-septembre), puis la rive droite (septembre-novembre). Le chantier se terminera par la restauration d’un petit tronçon du chemin de service en rive droite, sur 80m environ.
Les travaux seront réalisés depuis un atelier fluvial : la circulation de véhicules sera donc très faible, et l’accès au chemin de halage sera très peu perturbé (1 ou 2 interruptions à prévoir sur des durées limitées, en particulier pour la restauration en rive droite).
 
La majorité des travaux seront réalisés par voie d’eau. Certaines phases de travaux nécessiteront des coupures ponctuelles (moins de 24h) du chemin de halage.
Certaines phases du chantier sont susceptibles de générer des nuisances sonores, en raison de la nature des travaux (battage de palplanches notamment). Consciente de la gêne prévisible, VNF travaille en lien avec les communes, à en limiter la portée : horaires de travail entre 8h et 18h, adaptation du matériel et suivi pour minimiser les nuisances.

Les travaux débuteront par la rive gauche (juillet-septembre), puis la rive droite (septembre-novembre). Le chantier se terminera par la restauration d’un petit tronçon du chemin de service en rive droite, sur 80m environ.
Les travaux seront réalisés depuis un atelier fluvial : la circulation de véhicules sera donc très faible, et l’accès au chemin de halage sera très peu perturbé (1 ou 2 interruptions à prévoir sur des durées limitées, en particulier pour la restauration en rive droite).
 
Un chantier similaire est programmé pour 2022, cette fois à l’aval de l’écluse. Ces interventions sur les berges de ce secteur, permettront d’achever fin 2022 les travaux de dragage visant à élargir et à approfondir la section navigable de la Deûle, en vue d’y accueillir des bateaux de gabarit 3000T.

20210608_proposition_trame_article_communes_VNF_tvx_amont_ecluse_Quesnoy_Page_2.jpeg
20210608_proposition_trame_article_communes_VNF_tvx_amont_ecluse_Quesnoy_Page_3.jpeg