Eglise Saint-Chrysole

L'église porte le nom d'un saint, originaire d'Arménie, martyrisé en l'an 303 par les soldats de Dioclétien. Envoyé par le Pape Marcellin pour évangéliser le Nord de la Gaule, il est arrêté à Verlinghem. Sa calotte crânienne fut arrachée d'un coup d'épée.
L'histoire de Saint Chrysole est relatée à travers les vitraux de l'église qui ont été rénovés. L'église, datant du XVIème siècle, a hélas subi les outrages du temps, des guerres et a été, à l'exception du clocher, détruite le 12 septembre 1840 par un incendie.
Elle fut reconstruite la même année par l'architecte Benvignat avec un agrandissement côté choeur, elle a été complètement restaurée. Un coq a été placé sur le clocher lors d'une sympathique manifestation en présence des enfants des écoles (juin 2000).